CNSS

ACTIVITE CNSS/COOPERATION

L’IPRES du Sénégal, dans les murs de la CNSS !

Le siège de la CNSS du Gabon a tenu de lieu d’échanges, ce mardi 07 mai 2024, sur la situation des paiements, les avenants sur accords et arrangements administratifs entre la Caisse Nationale de Sécurité Sociale du Gabon et l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES).

En présence de son Excellence Monsieur Mame OUMAR THIAW, Ambassadeur du Sénégal au Gabon, de Madame Marie Odile Dhiediou FAYE Directrice de la Protection Sociale au Ministère du Travail et de l’Emploi du Sénégal et par ailleurs chef de mission de la délégation sénégalaise et enfin, du Directeur Général de la CNSS, Dr Olivier REBIENOT PELLEGRIN, cette rencontre a été l’occasion pour les deux organismes, de s’entretenir à travers des ateliers d’échanges techniques sur les expériences des uns et autres et sur la gestion des accords bilatéraux de certaines prestations sociales les concernant.

28ème Journée Africaine de la Prévention des Risques Professionnels au Gabon

« La Sécurité et la Santé au travail dans les secteurs d’activité à fort risque : Défis et stratégies d’intervention. » ; tel a été la thématique centrale mise en avant lors de célébration, le 24 avril 2024, de la 28ème Journée Africaine de la Prévention des Risques Professionnels au Gabon. Un événement annuel qui a réuni les représentants du gouvernement, les entreprises, les syndicats et les organisations de la société civile ; lesquels ont discuté des stratégies à élaborer pour promouvoir des pratiques sûres sur le lieu de travail.

Ouvrant les travaux, la Ministre des Affaires Sociales, Nadine Nathalie AWANANG Épse ANATO a présenté les secteurs les plus « sinistrogènes », tout en rappelant que la Sécurité et la Santé au Travail occupe une place de choix dans la politique du Gouvernement de la Transition.

Le Directeur Général de la Caisse, Docteur Olivier PELLEGRIN REBIENOT a quant à lui, relevé que les risques professionnels constituent un défi et une priorité pour la CNSS. Le département Prévention de la CNSS a permis, depuis quelques mois, à travers les actions portées sur le terrain, à baisser considérablement les charges en termes d’accident de travail, avec 17 mille accidents en 2015, à 5000 en 2023. A cet effet, ce dernier a suggéré que soient intensifiées des actions visant à changer les mentalités afin que les questions de sécurité au travail soient intégrées dans le processus de gouvernance sociale des entreprises.

 

Lors des ateliers, plusieurs entreprises se sont relayées sur la question, que ce soit au sujet de la gestion des risques ou de l'ergonomie en passant par la santé mentale du travailleur. Des débats ont ainsi été initiés débouchant sur des recommandations formulées à l’endroit des principaux acteurs intervenants sur le sujet du jour.

Il s’agit entre autres, de l’élaboration des textes d’application pour la prise en charge des travailleurs indépendants par la CNSS, de la mise en place d’un cadre législatif et réglementaire encourageant et encadrant la migration des acteurs de l’informel vers le formel, l’intensification des sensibilisations et des formations des opérateurs économiques aux fins de créer une synergie d’actions de prévention auprès des entreprises regroupées dans un même espace géographique.

La 28ème Journée Africaine de la Prévention des Risques Professionnels célébrée cette année, a suscité la mobilisation de tous les acteurs, renforçant de ce fait, l'engagement du Gabon à l’endroit la sécurité et le bien-être des travailleurs.

Sous-catégories